Pour visiter notre site officiel :

mardi 23 juin 2015

Joseph Weismann témoigne devant les jeunes de la MFR de Saint Sauveur Lendelin

Joseph Weismann est le dernier enfant survivant de la rafle du Vel d’Hiv en 1942. Il est venu lundi à la recontre des élèves des classe de 4ème, Première et Terminale de la MFR de Saint Sauveur Lendelin.

L’histoire de Joseph Weismann a inspiré Rose Bosch qui en a fait un film qui à ce jour a été projeté dans 35 pays.

Joseph Weismann est revenu dans un premier temps sur sa vie d’enfant de 11 ans sous l’occupation allemande mais surtout sur la rafle du Vel d’Hiv.

Joseph Weismann a ensuite été transféré au camp de Beaune la Rolande dans des conditions très difficiles. C’est dans ce même camp qu’il a été séparé de ses parents et de ses deux sœurs. Sa famille sera exterminée au camp d’Auschwitz dès son arrivée.

Joseph Weismann aura la vie sauve grâce à son évasion. C’est Simone Veil qui le poussera à témoigner et accomplir son devoir de mémoire.

A l’issue du témoignage, les élèves se sont dit touchés, émus, heureux de cette rencontre : « On pensait être dans l’histoire quand il parlait », « on réalise notre chance », « ça nous a ouvert les yeux » et « je me souviendrai toujours de cette intervention ».

Monsieur Seigneurie, directeur de la MFR de Saint Sauveur Lendelin explique : « C’est la 3ème fois que ‘Jo’ témoigne auprès de nos élèves. Un moment fort dans la formation de nos jeunes. Je suis toujours aussi ému de l’entendre et mesure l’importance d’un tel témoignage. »

















mardi 9 juin 2015

Les terminales de la MFR de Saint Sauveur Lendelin à la découverte du Pavillon des Energies


Les deux classes de Terminale Bac Professionnel Services aux Personnes et aux Territoires (SAPAT) de la MFR de Saint Sauveur Lendelin ont bénéficie d’une visite au Pavillon des Energies implanté sur l’Ecosite du Fleurion, Le Dézert, près de Saint-Lô.

En effet, le thème de l’économie d’énergie dans nos habitats entre parfaitement dans le cadre des modules de Physique / Chimie étudiés cette année.
Accompagnés de leurs formateurs Mmes Courapied et Grégoire et Monsieur Marignier, les jeunes ont pu découvrir de façon pratique, par des ateliers et expositions, la maison BBC (bâtiment basse consommation).

Scindé en 2 groupes, les jeunes ont participé à une première partie atelier où ils ont manipulé des maquettes pour s’interroger sur l’isolation d’une maison, le rôle de différents capteurs, la manière d’obtenir de l’énergie propre. Ensuite, ils ont circulé dans l’exposition interne en répondant aux questionnaires proposés.

Le bilan de cette sortie pédagogique est très positif. Les jeunes ont trouvé cela « très intéressant, surtout pour nos vies futures, on doit penser à l’orientation de nos pièces. »

Mme Courapied, formatrice, précise : « C’est un lieu facile à appréhender et très plaisant. Les diverses activités permettent de mieux comprendre l’intérêt pour les énergies renouvelables, et pourquoi il est urgent de ‘penser’ notre consommation énergétique autrement. »

Monsieur Seigneurie, directeur de la MFR de Saint Sauveur Lendelin ajoute : « Cette activité entre parfaitement dans le cadre de la politique de développement durable engagé par la MFR depuis le début de l’année scolaire. Bon nombre d’élèves de Terminale sont impliqués en tant qu’Eco-délégués dans les diverses actions débutées cette année. »

jeudi 4 juin 2015

Ecole : réussir autrement, c’est possible

Article publié par Côté Manche - 01/06/2015 à 12:02 par helene50

Ecole : réussir autrement, c’est possible



Votre enfant n’est pas scolaire, l’école classique ne l’intéresse pas ? La Maison familiale rurale offre une seconde chance aux élèves qui décrochent.

A Saint-Sauveur-Lendelin, la Maison familiale et rurale (MFR) a accueilli cette année 240 élèves. Dont 90 % de filles, inscrites en bac pro Services aux personnes et aux territoires ou Sapat.

Ce bac prépare aux métiers du social, de la santé, des services aux personnes mais aussi de l’animation, du tourisme ou encore de l’administration , détaille Fabrice Seigneurie, directeur de la Maison.

Des métiers qui attirent principalement les filles et qui répondent aussi aux besoins du territoire.

50 % d’école, 50 % de stage

La MFR reçoit également des élèves en formation initale dès la 4e.

L’objectif des Maisons familiales rurales est de donner sa chance à tous. Il n’ y a pas de sélection pour le recrutement, il se fait sur entretien. Notre mission est de faire ré-aimer l’école à nos élèves. Avec une approche différente, plus concrète que dans les collèges et lycées classiques.

Tous les élèves de la Maison sont soumis au même rythme : 50 % d’école, 50 % de stages. Ces derniers débutent dès la 4e.

Jusqu’en 3e, les élèves choisissent librement le secteur d’activités de leurs stages. Ils découvrent ainsi quatre entreprises par an.

Une immersion qui a le mérite de les préparer au monde du travail et à ses exigences. Pour intégrer la MFR, il faut avoir au moins 14 ans.

Les élèves du bac pro suivront 16 à 19 semaines de stages chaque année. Ces temps dans l’entreprise sont très souvent des prémices à une embauche future.

On s’aperçoit que 75 % d’entre eux trouvent du travail après leur bac pro dans les structures où ils ont effectué des stages.

Taille humaine


L’établissement dispose d’un internat de 120 lits. Après les cours, les élèves peuvent bénéficier d’une aide aux devoirs. Un accompagnement très apprécié par les parents.

La MFR est un établissement à taille humaine et nous souhaitons qu’elle le reste. Nous connaissons tous nos élèves et prenons nos repas avec eux. Ils bénéficient d’activités sportives et culturelles tout au long de l’année, participent à des résidences de théâtre ou de danse…

La MFR offre aussi une ouverture sur le monde, via des partenariats avec une dizaine d’écoles à l’étranger : en Angleterre, Allemagne, Belgique, Bulgarie, République Tchèque ou encore Pologne…

Langue des signes

Depuis trois ans, les élèves de bac pro peuvent choisir de suivre une formation à la langue des signes qui sera validée par un diplôme de niveau 1 et comptera pour le bac. « Pour nos élèves, s’initier à la langue des signes est un très bon exercice d’expression et de prise de confiance en soi. » Une formation complète est également proposée pour tout public.
Pratique. Maison familiale et rurale, 02 33 07 72 61. Site internet : www.saintsauveur.mfr.fr
Saint-Sauveur-Lendelin, 50

Article publié par Côté Manche - 01/06/2015 à 12:02 par helene50

mardi 19 mai 2015

Résidence d’artistes à la MFR de Saint Sauveur Lendelin

Tout au long de l’année scolaire, 5 élèves de classe Terminale Services aux Personnes et aux Territoires à la MFR de Saint Sauveur Lendelin et l’école primaire de Saint Sauveur Lendelin ont participé à des ateliers de danse contemporaine et photo avec la compagnie ITRA.

L’objectif majeur poursuivi par cette activité était une sensibilisation des jeunes à l’expression corporelle et à la photo.

De septembre à mai, des rencontres régulières ont eu lieu avec la troupe ITRA et 5 élèves sur des temps de vie résidentielle et une exposition photo a été réalisée. Les partenaires financiers étaient le Conseil Régional, le Conseil Départemental et la Communauté du Bocage Coutançais.

Coline, une des élèves de la MFR, s’exprime : « Une super expérience qui restera dans ma mémoire. Cette activité m’a permis de sentir plus à l’aise face à un public. »

Les artistes Sophie Lamarche Damoure et Vincent Curdy qualifient l’activité comme « une expérience riche et intense ».

Monsieur Fabrice Seigneurie, directeur de la MFR de Saint Sauveur Lendelin, précise : « L’approche culturelle fait partie intégrante de la formation. Ces 5 élèves de Terminale sont des privilégiés. Ils ont pu intégrer une troupe d’artistes, travailler avec eux et de rendre compte de la rigueur que demande la création d’une œuvre artistique. C’est un ‘plus’ dans leur formation. »



















jeudi 14 mai 2015

Les jeunes de la MFR de Saint Sauveur Lendelin font vivre le projet « Séniors à vos postes » avec l’EHPAD de Saint Sauveur Lendelin

Depuis 3 ans, chaque mercredi, 2 élèves volontaires de classe de première en Bac Pro Services aux Personnes et aux Territoires de la MFR de Saint Sauveur Lendelin se rendent à l’EHPAD de Saint Sauveur Lendelin afin de partager une heure autour d’un ordinateur.

Monsieur Nicolas Guilbart, formateur en Informatique et responsable de cette activité, relate : « L’objectif majeur de cette activité est de permettre aux résidents de l’EHPAD d’appréhender puis d’utiliser l’outil informatique en utilisant le jeu. Mais, au-delà des jeux réalisés, pour nos élèves ce sont surtout des échanges et une première approche professionnelle de la personne âgée qui se réalisent. »

Les jeunes s’expriment : « C’est agréable de voir que les résidents nous attendent de pied ferme d’une semaine à l’autre. »

Monsieur Guilbart ajoute : « Au départ, ce projet ne devait durer qu’une seule année, mais comme il permet aux jeunes de vivre une expérience qui est un plus dans leur formation, nous le renouvelons depuis 3 ans. »

Le projet de cette année se termine, mais déjà beaucoup de volontaires actuellement en classe de Seconde à la MFR sont prêts à prendre la relève.

Monsieur Fabrice Seigneurie, directeur de la MFR, ajoute : « Cette action s’inscrit parfaitement dans la démarche de partenariat entre nos deux établissements. L’approche transgénérationnelle est très importante dans le cursus de formation de nos élèves. »


Photo : Alexis, élève en Première SAPAT à la MFR de Saint Sauveur Lendelin, en pleine explication avec un des résidents de l’EHPAD

mardi 12 mai 2015

Bilan de stage en Angleterre très positif pour les élèves de Terminale de la MFR de Saint Sauveur Lendelin

Devant la maison natale de W. Shakespeare
 à Stratford-Upon-Avon
Un groupe de 15 jeunes en classe de Terminale Bac Professionnel Services aux Personnes et aux Territoires à la  MFR de Saint Sauveur Lendelin vient de vivre 15 jours de stage dans une école spécialisée à Birmingham (GB) entre le 12 et le 24 avril 2015.

La semaine dernière, lors de leur session de retour à la MFR, un bilan complet a permis de recueillir les impressions et avis détaillés des élèves.

L’école partenaire "Calthorpe School" est un IME recevant près de 400 enfants polyhandicapés entre 0 et 18 ans. Il a ainsi été offert aux jeunes la possibilité d'une immersion totale dans le monde professionnel. De leur côté, les familles d'accueil anglaises ont permis aux jeunes de participer les jeunes à la vie quotidienne à l'anglaise.

Durant le week-end sur place, une sortie a été organisée pour tout le groupe par leurs formateurs en destination de Stratford-Upon-Avon. Sous un soleil radieux, les jeunes ont profité d’une petite croisière sur le Avon avant de parcourir la ville à pied à la découverte de la maison natale de William Shakespeare entre autres.

Les formateurs responsables de l'activité, Monsieur Marignier et Mme Gunz-Arnaud, sont très satisfaits des bilans de stage et relèvent les multiples bienfaits de ce déplacement à l'étranger.

Les élèves partagent leur ressenti :

Camille : « C’était une expérience extraordinaire que je n’oublierai jamais, je voudrais y retourner. Les enfants de l’IME et l’équipe m’ont beaucoup appris et le « au revoir » le dernier jour très émouvant. Ils m’ont offert des cadeaux. »

Fanny : « La façon de travailler et l’accueil chaleureux des Anglais donnent envie d’y retourner. »

Mélanie : « Notre famille d’accueil était au top, ouvert d’esprit, avec qui nous avions de bonnes relations. On a pu découvrir la gastronomie anglaise. »

Estelle : « Ce séjour m’a donné envie d’étudier l’Anglais plus sérieusement. J’ai postulé pour faire une licence en Anglais l’année prochaine. »

A son tour, la MFR de Saint Sauveur Lendelin accueillera une délégation anglaise début juin.

Monsieur Fabrice Seigneurie, directeur de la MFR ajoute que c’est « une expérience d’une richesse culturelle et pédagogique pour nos élèves. Actuellement, 3 anciens élèves sont salariés dans cette structure. En juin, le directeur de l’IME de Birmingham viendra recruter un élève pour un nouvel emploi à partir de septembre 2015 – un réel partenariat ! »


Sortie au Parc Zoologique avec les enfants de l'IME

Sortie au Parc Zoologique avec les enfants de l'IME

Après-midi animation "Français" pour
les enfants d'une école partenaire


 
Après-midi animation "Français" pour
les enfants d'une école partenaire






mercredi 6 mai 2015

Les jeunes de la MFR de Saint Sauveur Lendelin découvrent l’Aquascole de Coutances

Entre le 27 avril et le 5 mai ont eu lieu  plusieurs activités et interventions sur les caractéristiques de l’eau en direction des classes de Première Bac Pro Services aux Personnes et aux Territoires de la MFR de Saint Sauveur Lendelin.

Objectifs de l’activité :
-    Faire un état des lieux sur la disponibilité de l’eau ; répartition sur la planète et sa consommation selon les pays,
-    Etudier sous forme de jeu les phénomènes de pollution,
-    Faire un lien entre la présence de certains insectes et la qualité de l’eau.

Ces activités se sont déroulées en deux temps. Pour commencer, dans les locaux de l’Aquascole à Coutances, l’ensemble du groupe a visionné un diaporama sur l’eau avec des questions à répondre et des schémas à remplir.
 
Ensuite, en sous-groupes, les jeunes ont participé au jeu « Gaspi-eau » pour étudier les phénomènes de pollution.
 
Puis, à partir d’une petite pêche réalisée sur place, ils ont réalisé à l’aide d’un microscope  un Indice Biologique Global Normalisé (ou IBGN) ; c’est une méthode qui permet de déterminer la qualité biologique d'un cours d'eau.
 
Mme Courapied, formatrice responsable de ce module, explique que cette opération s’apparente à un « retour à la nature » et permet de faire le lien entre les cours de théorie et la pratique.
 
Le directeur, Monsieur Fabrice Seigneurie, ajoute : « Cette activité est en adéquation avec la politique du développement durable engagée par la MFR de Saint Sauveur Lendelin depuis la rentrée dernière. Il est important de sensibiliser nos élèves au respect de l’eau. »